Seconde vie ou quand la pelure ne fait pas le légume.

On dit souvent que l’habit ne fait pas le moine. Un concept que Quentin Dumoulin et Thibault Martelain ont bien compris avec Seconde vie. Une entreprise qui lutte contre le gaspillage en récupérant et revendant ces fruits et légumes qu’on dit moches parce qu’ils ne répondent pas aux critères de beauté standard du marché de l’alimentation.

Comment ça marche?

C’était tout un pari que ces deux Français d’origine se sont lancé en 2015 quand ils ont lancé leur projet. Pari tenu d’ailleurs, car l’entreprise n’a cessé de croître depuis ces débuts. Le concept est simple, on commande son panier en ligne chaque semaine, celui-ci peut varier entre 13$ et 24$ selon le contenu et la provenance des produits qui sera ensuite livrés à côté de chez vous dans maintenant plus de 70 points de livraison à Montréal et la Rive Sud.

Bien se nourrir en posant une bonne action

Les produits sont récupérés des fermes avoisinantes de Montréal et grossistes alimentaires. Certains sont bios, d’autres conventionnelles, mais tous sont de haute qualité et livrés sans emballage superflu. Pas d’engagement. On peut sauter une livraison ou annuler n’importe quand! Qui dit mieux?

Crédit photo: Commander Zucchiduck.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *